Toutes les actualités

Ouverture du jardin de roses anciennes

A l'occasion du bicentenaire de la disparition de Joséphine

Ouverture du jardin de roses anciennes

Ouverture du jardin de roses anciennes

Marjorie Champarou - Souvenir de Malmaison
Après deux ans de travaux, qui ont été rendus possible grâce au mécénat de la Maison Piaget, le jardin de roses anciennes de l’Impératrice retrouve la splendeur qui a contribué au charme de Malmaison.

A l'occasion du bicentenaire de la disparition de Joséphine, le musée national du château de Malmaison a souhaité redonner forme à la collection de roses que possédait l'Impératrice. Présentes dans ses jardins, ses salons où sur ses toilettes, les roses faisaient partie de son quotidien. Au delà de la coquetterie, c'est avec une démarche systématique que Joséphine développe sa collection de roses. Elle engage des botanistes, leur fait parcourir le monde à la recherche de variétés de roses, engage l'aquarelliste Redouté pour recenser les espèces de son jardin.

Après deux ans de travaux, qui ont été rendus possible grâce au mécénat de la Maison Piaget, le jardin de roses anciennes de l’Impératrice retrouve la splendeur qui a contribué au charme de Malmaison. Mécène engagé, l'horloger et joaillier Piaget contribue ainsi à redonner vie à un des plus beaux témoignages d'amour pour les roses. Cette rénovation permet de présenter les variétés collectionnées par l'Impératrice au sein d'un espace végétalisé tout au long de l'année. 750 rosiers du Premier et du Second Empire peuvent y être admirés. Ce projet a reçu le soutien de la Société Française des Roses et de particuliers qui ont participé à travers leurs dons à l’achat de rosiers. Il a été mis en place avec la collaboration du CFPPA de Saint-Germain-en-Laye (chantier-école).