Tous les événements

Une vision utilitariste des animaux : les inventaires de faune et l'acclimatation d'espèces utiles pendant le XIXè siècle.

Une vision utilitariste des animaux : les inventaires de faune et l'acclimatation d'espèces utiles pendant le XIXè siècle.

Une vision utilitariste des animaux : les inventaires de faune et l'acclimatation d'espèces utiles pendant le XIXè siècle.

cygnes noirs
24 mars 2017
Musée national du château de Malmaison
Avenue du château de Malmaison
92500 Rueil-Malmaison
Santiago Aragon
Université Pierre et Marie Curie (UPMC) / Institut des Sciences de la Communication (ISCC)


Tout public
Entrée libre dans la limite des places disponibles
A l'occasion de l'arrivée de quatre cygnes noirs à Malmaison, Santiago Aragón nous présentera l'intérêt scientifique de Joséphine Bonaparte pour les animaux Réservations : reservation.malmaison@culture.gouv.fr

Le 10 février 1854, la Société zoologique d’acclimatation de France est créée à Paris par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire (1805-1861). Son but principal est l’introduction, l’acclimatation et la domestication en France d’animaux exotiques utiles, afin de doter l’agriculture et l’industrie de nouvelles ressources. Cette société va appliquer à l'histoire naturelle, jusqu'alors trop descriptive, l'esprit caractéristique de la science du XIXè siècle.

Les fondements de la Société semblent être bâtis sur l’intérêt du programme pour le bien-être public plutôt que sur un débat scientifique axé sur l'origine de la diversité du vivant. Cet intérêt pour le "bétail exotique" avait déjà connu, grâce à Joséphine, un précédent dans les jardins du château de Malmaison et reste un sujet d'actualité dans la société de nos jours.

 

Biographie

Santiago Aragón est docteur en biologie (Université de Séville, Espagne). Son parcours professionnel est axé sur la biologie animale. Il intègre l’Université Pierre et Marie Curie de Paris comme enseignant-chercheur en 1998 et commence à structurer ses travaux autour de l’histoire des sciences, plus concrètement l'histoire de l'enseignement et de la pratique de la zoologie dans un contexte universitaire, en France et en Espagne, pendant les XIXè et XXè siècles. Ce choix thématique a été influencé par son activité en tant que responsable de la collection de zoologie de ladite université. La culture matérielle des sciences est devenue son principal outil méthodologique, approche qu'il développe au sein de l'Institut des Sciences de la Communication (UPMC/CNRS/Paris Sorbonne). Sa vision de la recherche historique permet d’établir des ponts stables avec d’autres disciplines, comme la muséologie ou la médiation scientifique, ce qui facilite la mise en place d’approches transversales et pluridisciplinaires dans la didactique des sciences.