Portrait du général Bonaparte

Portrait du général Bonaparte

Portrait du général Bonaparte

Malmaison à travers 28 oeuvres
Partager
Origine et date: 
1796-1797
Artiste(s): 
1761
1824

Bacler d'Albe avait été officier d'artillerie à Nice au moment des premiers pas du général Bonaparte; c'est de cette époque que date vraisemblablement leur rencontre. Portant une estime indéfectible aux talents de topographe de Bacler d'Albe, Napoléon le nomma plus tard chef de son Cabinet topographique et en fit l'un de ses principaux collaborateurs.

Parallèlement à cette destinée militaire, il mena une carrière de peintre encore mal connue; on ignore encore le nom de ses maîtres et les circonstances de sa formation. Les tableaux connus de lui attestent pourtant d'un certain talent qui lui permit d'exposer, à plusieurs Salons, des paysages dont certains de format imposant. A celui de 1806, il envoya une Mort de Pâris, paysage historique qui fut achetée pour la collection de l'impératrice Joséphine (non localisé). En 1810, il exposa une Veillée de la bataille d'Austerlitz qui lui avait été commandée par Denon pour la galerie de Diane aux Tuileries (château de Versailles); ce tableau étonnant par son traitement des divers éclairages montre l'armée fêtant par des illuminations improvisées le premier anniversaire du sacre.

Ce tableau est l'un des premiers portraits connus du général Bonaparte avec ceux exécutés par Andrea Appiani et le célèbre Bonaparte à Arcole dû à Gros (château de Versailles). Sans avoir la fougue ou la pureté de dessin de l'un ou de l'autre, Bacler d'Albe avait l'avantage d'une longue fréquentation d'un modèle qui, dès les débuts de sa célébrité, n'accordait que de parcimonieuses séances de pose aux artistes.

 

A.P.