Tapisserie Portrait en pied de l'impératrice Joséphine dans la toilette d'intérieur d'après François Gérard

Tapisserie Portrait en pied de l'impératrice Joséphine dans la toilette d'intérieur d'après François Gérard

Tapisserie Portrait en pied de l'impératrice Joséphine dans la toilette d'intérieur d'après François Gérard

Des étrennes à Malmaison
Partager
Matière et technique: 
Tapisserie de haute lisse, laine et soie
Origine et date: 
1806-1809

Dimensions :

195
195

Le grand portrait de Mme Bonaparte figura au Salon de 1801, il fut ensuite accroché, dans un premier temps, au palais de Saint-Cloud, puis dans la salle du Conseil de Malmaison, à droite de la cheminée, en pendant d'un portrait de la reine Hortense et de ses enfants. Il quitta la France pour Munich, à la suite du prince Eugène exilé, et se trouve aujourd'hui au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg.

Le tableau de Malmaison est, en fait, la répétition livrée par l'atelier de Gérard pour être tissée en tapisserie aux Gobelins; cette pièce, achevée en 1809, fut offerte, en janvier 1811, à la reine Hortense pour ses étrennes.

Le grand portrait de Mme Bonaparte figura au Salon de 1801 (il y fut envoyé avec quelque retard, probablement afin d'être mieux remarqué); il fut ensuite accroché, dans un premier temps, au palais de Saint-Cloud, puis dans la salle du Conseil de Malmaison, à droite de la cheminée, en pendant d'un portrait de la reine Hortense et de ses enfants. Il quitta la France pour Munich, à la suite du prince Eugène exilé, et se trouve aujourd'hui au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. Le tableau de Malmaison est, en fait, la répétition livrée par l'atelier de Gérard pour être tissée en tapisserie aux Gobelins; cette pièce, achevée en 1809, fut offerte par l'Empereur, en janvier 1811, à la reine Hortense pour ses étrennes (elle se trouve, elle aussi, aujourd'hui à Malmaison). - See more at: http://musees-nationaux-malmaison.fr/chateau-malmaison/objet/c-madame-bo....
Le grand portrait de Mme Bonaparte figura au Salon de 1801 (il y fut envoyé avec quelque retard, probablement afin d'être mieux remarqué); il fut ensuite accroché, dans un premier temps, au palais de Saint-Cloud, puis dans la salle du Conseil de Malmaison, à droite de la cheminée, en pendant d'un portrait de la reine Hortense et de ses enfants. Il quitta la France pour Munich, à la suite du prince Eugène exilé, et se trouve aujourd'hui au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. Le tableau de Malmaison est, en fait, la répétition livrée par l'atelier de Gérard pour être tissée en tapisserie aux Gobelins; cette pièce, achevée en 1809, fut offerte par l'Empereur, en janvier 1811, à la reine Hortense pour ses étrennes (elle se trouve, elle aussi, aujourd'hui à Malmaison). - See more at: http://musees-nationaux-malmaison.fr/chateau-malmaison/objet/c-madame-bo...
Le grand portrait de Mme Bonaparte figura au Salon de 1801 (il y fut envoyé avec quelque retard, probablement afin d'être mieux remarqué); il fut ensuite accroché, dans un premier temps, au palais de Saint-Cloud, puis dans la salle du Conseil de Malmaison, à droite de la cheminée, en pendant d'un portrait de la reine Hortense et de ses enfants. Il quitta la France pour Munich, à la suite du prince Eugène exilé, et se trouve aujourd'hui au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. Le tableau de Malmaison est, en fait, la répétition livrée par l'atelier de Gérard pour être tissée en tapisserie aux Gobelins; cette pièce, achevée en 1809, fut offerte par l'Empereur, en janvier 1811, à la reine Hortense pour ses étrennes (elle se trouve, elle aussi, aujourd'hui à Malmaison). - See more at: http://musees-nationaux-malmaison.fr/chateau-malmaison/objet/c-madame-bo...