Napoléon à Ajaccio

Né dans la maison familiale le 15 août 1769, le jeune Napoléon la quitte à l'âge de neuf ans avec son frère Joseph pour aller au collège d'Autun. Admis dès le mois de mars 1779 au collège de Brienne comme pensionnaire du Roi, il est jugé apte cinq ans plus tard à entrer à l'Ecole militaire de Paris. Le 1er septembre 1786, bénéficiant d'un congé régulier, il quitte Valence où se trouve son régiment, et passe un an à Ajaccio auprès de sa mère. Un autre congé lui permettra de faire un nouveau séjour l'année suivante et de commencer à rédiger un ouvrage sur la Corse auquel il tient beaucoup.


En septembre 1789 il revient en Corse où il va accompagner son frère Joseph à l'assemblée électorale chargée d'élire la première administration départementale. Il fait également partie de ceux qui accueillent le retour de Paoli amnistié par la Constituante après vingt ans d'exil. De retour à Valence en février 1791, il retourne à Ajaccio à l'automne suivant et participe activement aux évènements comme lieutenant-colonel d'un bataillon de volontaires corses jusqu'en avril 1792.

Portrait de Napoléon

Le 10 octobre 1792, il s'embarque de Toulon avec sa sœur Elisa et retrouve son bataillon à Corte d'où il part pour l'expédition aux îles de la Madeleine. Victime d'une tentative d'assassinat il se trouve à Ajaccio au moment où Paoli est mis hors la loi par la Convention (le 2 avril 1793). Les événements l'obligent à fuir puis à s'embarquer avec sa famille le 11 juin 1793 à destination de Toulon.


Au retour de l'expédition d'Egypte il fait escale à Ajaccio quelques jours, du 2 au 5 octobre 1799, et s'installe alors dans la chambre rénovée du deuxième étage dite "à l'alcôve". Son séjour est marqué par un bal organisé à l'initiative de Murat dans la galerie récemment aménagée, ainsi que par une promenade aux Milelli en compagnie des officiers de son état-major (Lannes, Murat, Berthier). Le 5 octobre, il s'esquive discrètement par une trappe située dans l'une des chambres et rejoint la frégate "la Muiron" en rade d'Ajaccio.