Réalier-Dumas
Voir toutes les actualités

Nouvelles acquisitions

Décembre 2023

Trois nouvelles pièces, particulièrement exceptionnelles, viennent s'ajouter aux collections du musée national des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau.
 

Portrait du général Bonaparte, Giuseppe-Maria Bonzanigo, vers 1800-1804

Bonzanigo

A l'occasion de l'exposition Un panoramique napoléonien, une nouvelle acquisition spectaculaire est présentée : un portrait du général Bonaparte à l'abondant décor sculpté par l'artiste Piémontais Bonzanigo.
Sur ce bas-relief, le profil de l'homme militaire est accompagné d'un grand nombre d'allégories du pouvoir politique et militaire aux références antiques et républicaines, preuve s'il en faut, du destin en devenir de Napoléon Bonaparte et de la nécessité pour l'artiste de flatter son image.

 

Buste de Napoléon-Charles Bonaparte, Pierre Cartellier (1805)

Cartellier

Non localisé depuis près de deux siècles, le portrait du fils aîné d'Hortense de Beauharnais et de Louis Bonaparte exécuté par leur sculpteur attitré avait été commandé par l'impératrice Joséphine. La fin prématurée de Napoléon-Charles pourrait expliquer la présence de la couronne de laurier mais elle a aussi pu être posée d'emblée, en signe de dignité princière ; l'alliance du marbre et du bronze doré n'était pas rare à l'époque néoclassique.

 

Bonaparte, nouveau à l'Ecole de Brienne ; octobre 1779, Maurice Réalier-Dumas, 1887

Réalier-Dumas

Le tableau met en scène la marginalité du jeune Bonaparte, entré à l'âge de dix ans à l'école royale militaire de Brienne. Raillé par ses condisciples pour son accent et ses fautes de langage, la différence est rendue par le contraste des vêtements et des expressions. Avec le souci naturaliste de son temps, le peintre a restitué des uniformes et une architecture plausibles.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Concert sur instrument d'époque au Château de malmaison
Dimanche 10 mars 2024 à 12h30 - 1 heure
Travaux Malmaison bâche
Restauration du clos et couvert

Château de Malmaison